Introduction

Chapitre 1

Qu’est-ce qu’Open Office ?

Open Office (OOo) est une suite bureautique libre, gratuite et complètement fonctionnelle. Elle comprend les modules suivants :

Writer (traitement de texte)

Writer est un outil complet destiné à créer divers types de documents texte : lettres, dossiers, rapports, bulletins d’information, brochures, etc. Vous pouvez insérer des graphiques, des images et des objets issus d’autres modules dans des documents texte.

Writer est compatible avec le format de fichier Microsoft Word et sait aussi exporter ses fichiers aux formats HTML, XHTML, XML, PDF… Il peut également se connecter à votre client de messagerie électronique.

Calc (tableur)

Calc possède toutes les fonctions d’analyse avancée, de graphiques et d’aide à la décision que l’on peut attendre d’un tableur de haut niveau. Il possède plus de 300 fonctions permettant d’effectuer, entre autres, des opérations dans les domaines financier, statistique et mathématique. Le gestionnaire de scénarios fournit des « analyses de contingence ».

Calc est compatible avec le format de fichier Microsoft Excel et sait exporter ses feuilles de calcul au format Portable Document Format d’Adobe (PDF) ou encore en HTML. Il peut générer des graphiques 2D et 3D qu’il est possible d’intégrer dans d’autres documents OOo.

Impress (présentations)

Impress fournit tous les outils standards de multimédia, comme les effets spéciaux, les animations et les outils de dessin. Il partage les capacités graphiques avancées des modules Draw et Math. Les diaporamas peuvent être améliorés avec les effets spéciaux appliqués aux textes de Fontwork, ou encore en insérant des sons ou des clips vidéo.

Impress est compatible avec le format de fichier Microsoft PowerPoint et peut sauvegarder votre travail dans de nombreux formats graphiques, incluant le Flash Macromedia (SWF).

Draw (dessin vectoriel)

Draw est un outil de dessin vectoriel qui permet de tout réaliser, du simple schéma à l’organigramme jusqu’au dessin 3D. Sa fonction de Connecteurs Intelligents vous permet de définir vos propres points de connexion. Vous pouvez utiliser Draw dans n’importe quel module d’OOo, ou créer vos propres ClipArts et les ajouter à la bibliothèque de dessins.

Draw peut importer des illustrations depuis plusieurs formats courants et permet de les sauvegarder sous plus de 20 formats dont PNG, HTML, PDF et Flash.

Base (base de données)

Base fournit des outils pour un travail quotidien sur base de données avec une interface simple. Il permet de créer et d’éditer des formulaires, des rapports, des requêtes, des tables, des vues et des relations, donc de gérer une base de données connectée et très semblable à d’autres applications de bases de données.

Base fournit beaucoup de nouvelles fonctions, comme la capacité à analyser et à éditer les relations dans un diagramme. HSQLDB est le moteur par défaut de la base de données relationnelles de Base. Ce module peut aussi utiliser les bases de données de Base, de Microsoft Access, de MySQL, d’Oracle ou de toute base de données compatible avec le standard ODBC ou JDBC. Base fournit également un support pour un sous-ensemble du SQL ANSI-92.

Math (éditeur de formules

Math est l’éditeur d’équations et de formules d’OOo. Vous pouvez l’utiliser pour créer des équations complexes comportant des symboles ou des caractères non disponibles dans les jeux de polices standards. Bien que la plupart du temps Math soit utilisé pour créer des formules dans des fichiers Writer ou Impress, il peut aussi fonctionner comme outil indépendant.

Vous pouvez sauvegarder les formules dans le format de Langage Mathématique par Balises (MathML) pour l’inclure dans une page web ou dans des documents créés par des applications autres qu’OOo.

Quels sont les avantages d’Open Office ?

Voici quelques-uns des avantages d’Open Office par rapport à d’autres suites bureautiques :

  1. Pas de frais de licence. OOo peut être utilisé et distribué par tous, il n’y a donc aucun coût lié à l’acquisition des licences. Des fonctionnalités disponibles moyennant des frais supplémentaires dans d’autres suites bureautiques (par exemple l’export en PDF) sont gratuites dans OOo. Il n’y a pas de coûts cachés, ni maintenant, ni dans le futur.
  2. Logiciel libre. Vous pouvez distribuer, copier et modifier le logiciel comme vous le souhaitez, à la seule condition que cela reste dans le cadre de la licence LGPL.
  3. Multi-plateforme. OOo 2.3 fonctionne sur plusieurs architectures matérielles et avec de nombreux systèmes d’exploitation, comme Microsoft Windows, Mac OS X, Linux et Sun Solaris.
  4. Support linguistique étendu. L’interface d’OOo est disponible dans plus de 80 langues et le projet OOo dispose également de dictionnaires d’orthographe, de césure et de synonymes pour plus de 80 langues et dialectes. De plus, OOo fournit un support aussi bien pour les scripts complexes (Complex Text Layout – CTL) que pour l’écriture de droite à gauche (Right to Left [RTL] layout), comme l’hindi, l’hébreu ou l’arabe.
  5. Une interface utilisateur homogène. Tous les modules ont un « aspect » et un « comportement » similaires, de façon que leur utilisation et leur maîtrise soient facilitées.
  6. Intégration. Les modules d’Open Officesont bien intégrés les uns aux autres :

    Tous les composants partagent un correcteur orthographique commun ainsi que d’autres outils utilisés uniformément au sein de la suite. Par exemple, les outils de dessin disponibles dans Writer le sont aussi dans Calc, Draw et Impress et utilisent des versions similaires, mais enrichies dans Impress et Draw.

    Vous n’avez pas besoin de savoir quelle application a été utilisée pour générer un fichier donné (par exemple, vous pouvez ouvrir un fichier Draw depuis Writer).

  7. Granularité. Généralement, si vous changez une option, cela affecte tous les modules. Cependant, des options peuvent être paramétrées tant au niveau d’un module que d’un document.
  8. Compatibilité des fichiers. OOo comporte des capacités d’export aux formats PDF et Flash, ainsi qu’un support pour ouvrir et enregistrer des fichiers dans de nombreux formats couramment utilisés, par exemple ceux de Microsoft Office, HTML, XML, WordPerfect et Lotus 123.
  9. Pas de verrouillage propriétaire des fichiers. OOo 2.3 utilise le format de fichier OpenDocument, qui est un format XML (eXtensible Markup Language) développé comme un standard industriel par l’OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standards). Ce format a été validé par l’Organisation internationale de normalisation (ISO) sous la norme ISO 26300. Ces fichiers peuvent être facilement décompressés et lus avec n’importe quel éditeur de texte : les règles encadrant leur structure sont ouvertes et publiées.
  10. Vous avez voix au chapitre. Les améliorations, les dates des corrections logicielles et les sorties des versions majeures sont gérées par la communauté. Vous pouvez vous aussi rejoindre celle-ci et agir sur lévolution du produit que vous utilisez.

Des articles sur Open Office, ses objectifs, son histoire et les licences, ainsi que d’autres informations sur son organisation, sont disponibles à l’adresse suivante : http://fr.openoffice.org/about-information.html (http://www.Open Office/about.html en anglais)

Comparaison d’Open Office avec d’autres suites bureautiques

Open Office possède les fonctionnalités de la plupart des suites bureautiques existantes et même davantage. Le tableau ci-dessous compare ses modules avec ceux des principales suites bureautiques concurrentes, Microsoft Office 2003 (MSO) et WordPerfect Office X3 (WP).

 

Fonction

OOo

MSO

WP

Traitement de texte

Writer

Word®

WordPerfect X3

Tableur

Calc

Excel®

Quattro Pro X3

Dessin vectoriel

Draw

non

non

Présentations, diaporamas

Impress

PowerPoint®

Presentations X3

Base de données

Base

Access®1

Paradox 2

Éditeur d’équations, formules

Math

oui

non

 

1 Version Professionnel seulement. 2 Seulement dans les éditions Professionnel et Étudiants, Élèves et Enseignants.

Fonctionnalités

Les tableaux suivants comparent certaines fonctionnalités importantes d’Open Office avec ceux des principales suites bureautiques concurrentes, Microsoft Office 2003 (MSO) et WordPerfect Office X3 (WP).

Styles et formatage

 

Fonction

OOo

MSO

WP

Navigateur

oui

limité1

non

Fenêtre « Styles et formatage »

oui

oui

non

Support clavier pour les styles de paragraphes

oui

oui

non

Support pour les styles de page, cadre et liste

oui

non

non

Compléter les mots

oui

Excel seulement

non

Modules d’orthographe et de contrôle de la langue

+ de 80

+ de 502

25

Outils de formules ou d’équations

oui

oui

non

 

1 Le mode Plan dans Word offre un sous-ensemble des fonctions du Navigateur d’OOo.

2 Requiert une licence additionnelle pour le Multilingual User Interface Pack.

Interopérabilité

Fonction

OOo

MSO

WP

Capacité d’export PDF

oui

oui1

oui

Capacité d’export Flash

oui

non

oui

Capacité d’export XML

oui

oui

oui

Format ISO OpenDocument

oui

non

non

Import/Export des fichiers Microsoft Office

oui

oui

oui

Import des fichiers WordPerfect

oui

oui

oui

Import des fichiers Lotus 123

oui

oui

oui

Connexion à des bases de données externes (MySQL, Oracle, Access, etc.)

oui

oui

oui

Langues disponibles (localisations)

+ de 80

+ de 35

30

Systèmes d’exploitation supportés

Windows, Mac OS X, Linux, Solaris

Windows seulement 2

Windows seulement

Support du langage Unicode

oui

oui

non

 

1 Nécessite des applications tierces, comme PDF Writer ou PDF Converter.
2 Microsoft Office Mac et Microsoft Office 2003 n’ont pas la même palette de fonctions.

Programmation

Les macros sont des programmes qui permettent d’automatiser des tâches et peuvent être incorporées au sein d’un document. Le tableau ci-dessous dresse la liste des langages disponibles pour le développement de macros dans chacune des suites bureautiques.

 

Langage

OOo

MSO

WP

Langages dérivés du Basic

OpenBasic

VBA

VBA

Beanshell

oui

non

non

Java

oui

non

non

JavaScript

oui

non

non

Python

oui

non

non

 

Au-delà des simples macros, certaines suites bureautiques peuvent être améliorées pour inclure de nouvelles fonctions, généralement sous la forme de modules d’extension (plug-ins). Dans le cas d’Open Office, il est aussi possible de le faire par des modifications du code source.

 

Fonction

OOo

MSO

WP

C et C++

oui

oui

oui

Java

oui

non

non

Python

oui

non

non

Disponibilité du code source !

oui

non

non

Sécurité

Fonction

OOo

MSO

WP

Signatures numériques

oui

oui

oui

Chiffrement puissant

oui

oui

oui

Chemins d’accès sécurisés pour l’exécution des macros

oui

oui

non

Nouvelles fonctions de la version 2.3

Open Office 2.3 fournit des centaines d’améliorations et de nouvelles fonctions. Voici quelques-unes des améliorations majeures :

  1. Le module de diagrammes a été entièrement redéveloppé. Il contient quelques nouvelles fonctionnalités et la réalisation de diagrammes a été simplifiée. Un nouvel assistant, des fonctions 3D améliorées, le remplacement des palettes de couleurs, des options d’axes et d’échelles additionnelles, des barres d’outils améliorées, des sources de données flexibles, un éditeur de données revisité, tout ceci combiné pour offrir à l’utilisateur une expérience de module de diagrammes plus efficace et agréable.
  2. Le traitement de texte, Writer,intègre un filtre d’export vers Mediawiki. Le zoom aligne au centre plutôt qu’à gauche de l’écran, une fonction évalue la langue lorsqu’elle n’a pas de dictionnaire d’installé. Le publipostage peut maintenant être fait dans un seul document à partir de la fenêtre de fusion.

    Le tableur, Calc, bénéficie d’un filtre d’export vers Excel plus efficace grâce à la conversion des commandes COT, ACOT, COTH et ACOTH. Les paramètres d’impression par défaut ont été modifiés afin de supprimer les pages blanches lors de l’impression ou d’imprimer uniquement les feuilles sélectionnées.

    La partie présentation, Impress, permet de déplacer des objets le long d’une courbe, et a vu ses performances grandement améliorées.

  3. Le module de dessins et de diagrammes, Draw, fournit un export HTML/web amélioré par l’export des images au format Portable Network Graphics (PNG). L’ajout de texte alternatif pour les images, les titres des couches ainsi qu’une description permettent un meilleur support pour l’accessibilité.

Pour une énumération complète et détaillée, consultez la liste des changements d’Open Office 2.3 (en anglais) située à l’adresse : http://development.Open Office/releases/2.3.0.html .

Quelles sont les conditions minimales pour utiliser OOo ?
Open Office 2.3 requiert l’un des systèmes d’exploitation suivants :

  1. Microsoft Windows 98, Windows ME, Windows 2000 (Service Pack 2 ou supérieur), Windows XP, Windows 2003 ou Windows Vista.
  2. GNU/LinuxNoyau version 2.2.13, et la glibc 2.2.0 (ou plus récent).

    Mac OS X 10.4.x, plus X11.

  3. Solaris version 8 ou plus récent.

D’autres systèmes d’exploitation seront supportés à l’avenir. Certaines fonctions d’Open Office (les assistants et le module base de données) nécessitent qu’un moteur d’exécution Java (Java Runtime Environment [JRE]) soit installé sur votre ordinateur. Bien qu’OOo puisse parfaitement fonctionner sans support Java, certaines fonctions ne seront pas disponibles. Vous pouvez télécharger la dernière version depuis http://www.java.com. Pour une liste plus complète (et à jour) des recommandations, voyez : http://www.Open Office/dev_docs/source/sys_reqs_20.html

Où se procurer Open Office ?

Vous pouvez obtenir une version installable de plusieurs façons :

  1. Téléchargez une copie depuis la page d’accueil du projet : http://www.Open Office. ou directement en français sur http://fr.openoffice.org/.
  2. Téléchargez une copie en utilisant un client poste-à-poste (P2P) ou BitTorrent. Les instructions (en anglais) sont disponibles ici : http://distribution.Open Office/p2p/.
  3. Achetez une copie gravée sur CD-ROM ou toute autre forme numérique chez un distributeur tiers. Le projet maintient une liste de ces distributeurs ; toutefois, ces distributeurs ne sont ni liés à, ni agréés par Open Office : http://distribution.Open Office/cdrom/sellers.html.
  4. Le Projet de Portage d’Open Office dispose de liens vers des versions du logiciel qui ont été ou sont en cours de « portage » vers d’autres systèmes d’exploitation : http://porting.Open Office/index.html.
  5. La plupart des distributions GNU/Linux proposent Open Office directement dans leurs dépôts. Et souvent, dans les distributions dites grand public, il est installé par défaut

Comment installer Open Office ?

Les informations sur l’installation et le paramétrage d’Open Office dans les systèmes d’exploitation supportés sont disponibles ici : http://fr.openoffice.org/Documentation/Guides/Indexguide.html

Ou en anglais :http://download.Open Office/common/instructions.html

Vous trouverez également un grand nombre de documents et tutoriels à l’adresse : http://fr.openoffice.org/Documentation/Index.html
Comment obtenir de l’aide ?

OOo est fourni avec un système d’aide étendu, qui sera votre première source d’aide dans l’utilisation d’Open Office. Pour afficher le système d’aide complet, appuyez sur F1 ou sélectionnez Aide OpenOffice.org dans le menu Aide. De plus, vous pouvez choisir d’activer les infobulles, les infoballons et l’assistant d’aide (dans Outils > Options > Général)


Le menu « Aide »


Si les infobulles sont activées, placez le pointeur de la souris sur n’importe quelle icône pour voir apparaître un message (« Infobulle ») contenant une brève explication de la fonction de l’icône. Pour une description plus détaillée, sélectionnez Aide > Qu’est-ce que c’est ? et replacez le pointeur au-dessus de l’icône.

Assistance gratuite en ligne

En plus de développer le logiciel, la communauté Open Office fournit une assistance gratuite fonctionnant sur le principe du volontariat. Les utilisateurs d’OOo peuvent aussi obtenir une aide en ligne complète dans les lieux de regroupement de la communauté comme les newsgroups, les forums et les listes de diffusion. Il existe aussi de nombreux sites internet créés par des utilisateurs qui fournissent des astuces et des didacticiels gratuits.

 

Assistance gratuite Open Office

Aide utilisateur
Projet des FAQ
(Foires aux questions)

FAQ, informations, base de connaissances.
http://wiki.services.Open Office/wiki/Fr.Open Office/FAQ

Liste de diffusion utilisateurs

Assistance gratuite communautaire, fournie par un réseau de centaines d’utilisateurs expérimentés. Vous devez vous enregistrer pour y envoyer des messages. Pour s’enregistrer, il faut envoyer un courriel vide à : users-subscribe@fr.openoffice.org

Les archives de la liste sont consultables à :
http://fr.openoffice.org/servlets/SummarizeList?listName=users

Projet francophone de
documentation

Modèles, guides d’utilisation, how-to et autre documentation.
http://fr.openoffice.org/Documentation/Index.html

Projet en langue locale

Informations, ressources et listes de diffusion dans votre langue.
http://projects.Open Office/native-lang.html

Assistance Mac

Support pour l’installation et l’utilisation de la version pour Mac OS X (basée sur X11) http://fr.openoffice.org/Mac/index.htm

Le forum
Open Office
(en anglais)

Forum de discussion généraliste pour les difficultés liées à Open Office, depuis l’installation jusqu’aux problèmes avancés de programmation.
http://www.oooforum.org/

Forum francophone non officiel

Vous y trouverez des tutoriels, des vidéos, des modèles et un forum : http://www.forum-Open Office

Base de
connaissance OOo
(en anglais)

Une collection de questions et de réponses que les utilisateurs peuvent consulter. http://mindmeld.cybersite.com.au/

Vous pourrez lire plus d’informations sur les options de support pour Open Office sur (en anglais) :
http://support.Open Office/index.html

Assistance payante et formation

D’autre part, vous pouvez aussi avoir accès à des services de support payants : des contrats de service peuvent être achetés à des sociétés de distribution ou de conseil spécialisées dans Open Office.

OOo est supporté par Sun Microsystems Inc. au sein du programme de support de logiciel de Sun, comprenant deux niveaux de support : soit dans la journée, soit des services vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour des déploiements critiques (en anglais).
http://www.sun.com/service/support/software/openoffice/index.html

Une liste de consultants indépendants, ainsi que des services qu’ils proposent, est classé alphabétiquement par région sur le site francophone d’Open Office :
http://fr.openoffice.org/about-bizdev.htm

Autres ressources

Plusieurs sites Web fournissent des ressources additionnelles et des suppléments pour améliorer Open Office. Le tableau ci-dessous recense une partie de ces sites.

 

Modèles, ClipArts et autres suppléments gratuits d’OOo

OOExtras

Fournit des modèles, des exemples et des macros dans plusieurs langues. http://ooextras.sourceforge.net/

OOoMacros

Un dépôt de macros, de suppléments, et de la documentation sur l’écriture de macros et/ou d’extensions d’OOo. http://www.ooomacros.org/

Open Clip Art Library

Une archive de ClipArts destinés à tous les usages. http://www.openclipart.org/

Open Office Macro Information

Andrew Pitonyak, l’auteur de « Open Office Macros Explained », anime un site qui fournit une documentation riche sur les capacités des macros d’OOo. Beaucoup de références de qualité sont disponibles sur : http://www.pitonyak.org/oo.php

OOo.HG

Des ressources pour l’Histoire-Géographie : http://ooo.hg.free.fr/

Qu’implique la migration initiale ?
Partager des fichiers

Reportez-vous au chapitre 2 (« Partager des fichiers avec des utilisateurs de Microsoft Office ») de ce guide pour obtenir des informations sur la façon d’ouvrir et d’enregistrer des fichiers de formats variés.

Comment importer les autres fichiers utilisés par Microsoft Office ?

Consultez le chapitre 3 (« Importer d’autres éléments de Microsoft Office ») de ce guide pour obtenir des informations sur l’importation des dictionnaires personnalisés, les listes d’auto-correction ainsi que les entrées AutoText dans Open Office.

Que dois-je changer à ma façon de travailler ?

Bien que les interfaces d’Open Office et de Microsoft Office soient suffisamment proches pour permettre une prise en main immédiate, elles ne sont pas identiques. Certaines fonctions sont basées sur des concepts sous-jacents différents. Les chapitres de ce guide vous renseigneront sur ces différences.

Concrètement, quelles différences d’usage y a-t-il entre Open Office et Microsoft Office  ?

Consultez d’abord le chapitre 4 de ce guide (« Généralités sur les différences pratiques entre Open Office et Microsoft Office »), car il donne une vue générale des différences, les autres chapitres construisant leur argumentation sur le contenu de ce chapitre.

Différences entre Writer et Word

Voyez le chapitre 5 de ce guide (« Différences pratiques entre Word et Writer ») pour des informations spécifiques liées aux documents texte.

Différences entre Calc et Excel

Lisez le chapitre 6 de ce guide (« Différences pratiques entre Calc et Excel ») pour des informations spécifiques liées aux tableurs.

Différences entre Impress et PowerPoint  ?

Consultez le chapitre 7 de ce guide (« Différences pratiques entre Impress et PowerPoint ») pour une documentation spécifique aux présentations.

Comment puis-je personnaliser Open Office pour me rapprocher au mieux de la façon dont je travaillais avec Microsoft Office ?

Consultez le chapitre 8 de ce guide (« Personnaliser Open Office ») pour obtenir des informations sur les changements à effectuer dans Open Office pour la faire fonctionner à votre convenance. Ce chapitre contient des liens vers des macros écrites pour faciliter la transition.

Y a-t-il un équivalent de WordArt ?

Oui, il s’appelle Fontwork. Consultez le chapitre 2 (« Partager des fichiers avec des utilisateurs de Microsoft Office ») de cet ouvrage, à la section « WordArt et Fontwork (effets de texte) ». Ou pour plus d’informations, voyez le chapitre 15 (« Using Fontwork ») dans le « Getting Started Guide » (en anglais).

Autres Modules

OOo comprend aussi un éditeur d’équations appelé Math, pour lequel il existe des tutoriels à l’adresse suivante :
http://fr.openoffice.org/Documentation/Outils/index.html.
Ou de manière plus approfondie mais en anglais dans le chapitre 16 (« Objets Math ») du « Writer Guide ». Un nouveau module « Base » pour la gestion de bases de données a été créé depuis la version 2.0. Informations et tutoriels : http://fr.openoffice.org/Documentation/How-to/indexht-base.html, ou en anglais le chapitre 10 (« Starting with Base ») du « Getting Started Guide » (en anglais), et le « Database Guide » pour de plus amples détails.

Quels problèmes peuvent survenir lors de la migration de WordPerfect vers Writer ?
Puis-je ouvrir les fichiers WordPerfect dans OOo ?

Oui, un filtre WordPerfect est désormais disponible dans l’installation standard d’Open Office.

Quelles macros sont disponibles pour rendre le fonctionnement de Writer plus proche de celui de WordPerfect ?
Montrer les codes

Writer d’Open Office n’a pas de codes sous-jacents comme ceux de WordPerfect, mais une macro a été écrite pour donner un résultat similaire à « révéler les codes » de WordPerfect. Voyez RevealCodes3.sxw disponible à l’adresse http://homepages.paradise.net.nz/hillview/OOo/ pour plus d’information.

Retrait négatif

Le concept du retrait négatif dans Writer est très différent de celui de WordPerfect. La meilleure solution dans Open Office est d’utiliser les styles. Cependant, pour faciliter la transition, consultez AltKeyHandler.sxw ou encore Indents.sxw sur http://homepages.paradise.net.nz/hillview/OOo/ pour obtenir une macro se rapprochant de la façon dont WordPerfect implémente les retraits négatifs.

Quelles licences pour Open Office ?

Open Office est distribuée sous licence LGPL (Lesser General Public licence) approuvée par l’OSI (Open Source Initiative). La définition de la licence LGPL peut être consultée sur le site web d’OOo à l’adresse : http://www.Open Office/licenses/lgpl_license.html (en anglais). Pour plus d’informations sur le système de licence d’OOo, merci de vous reporter à l’adresse : http://www.Open Office/license.html (en anglais).

Qu’est-ce qu’un « logiciel libre » ?

Le développement du « logiciel libre » peut être résumé en quatre points essentiels qui s’inscrivent dans la « General Public License » (GPL) de la « Free Software Foundation » :

  1. Le droit d’utiliser le logiciel pour tout usage.
  2. La liberté de redistribuer le logiciel gratuitement ou contre une rétribution.
  3. Accès à la totalité du code source du logiciel (en quelque sorte son « plan de montage »).
  4. Le droit de modifier n’importe quelle partie du code source ou d’en utiliser des portions dans d’autres logiciels

On trouve dans la Définition de l’Open Source une autre façon d’appréhender cette philosophie :

« Lidée fondamentale qui régit le logiciel libre est très simple : quand les programmeurs ont la possibilité de lire, de redistribuer et de modifier le code source d’un élément de logiciel, le logiciel évolue. On laméliore, on ladapte, on corrige des bogues. Et ceci peut se produire à une vitesse qui, comparée à la lenteur du développement traditionnel de logiciel, semble étonnante. »

Pour plus d’informations sur les logiciels libres et « Open Source », visitez les sites Web suivants :

Ce manuel est publié sous la licence libre

Creative Commons-BY-SA :

http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr

BY : Paternité. Vous devez citer le nom de l’auteur original.

SA : Partage des Conditions Initiales à l’Identique. Si vous modifiez, transformez ou adaptez cette création, vous n’avez le droit de distribuer la création qui en résulte que sous un contrat identique à celui-ci.

En outre, à chaque réutilisation ou distribution, vous devez faire apparaître clairement aux autres les conditions contractuelles de mise à disposition de cette création. Chacune de ces conditions peut être levée si vous obtenez l’autorisation du titulaire des droits.